LEP: c’est quoi ?

Le Livre d’épargne populaire (LEP) français permet des retraits et des dépôts à tout moment, avec un dépôt minimum de 30 euros et une limite supérieure de 7 700 euros. En pratique, aucun versement ne peut faire passer le solde du LEP au-dessus de ce seuil. Seule l’accumulation d’intérêts peut entraîner le dépassement de cette restriction légale.

Investissez 7.700 euros au départ, laissez le temps s’écouler… et vous aurez plus d’argent sur votre livret à long terme que cette fameuse couverture ! Dans ce dernier scénario, vous ne pourrez pas effectuer de dépôt. En revanche, vous n’êtes pas obligé de sortir des fonds pour éviter de dépasser la limite.

Si le montant restant après un versement est inférieur au plafond, d’autres versements sont possibles. Pour adhérer, il faut résider en France, remplir sa propre déclaration de revenus et prouver que son revenu imposable ne dépasse pas un plafond fixé par décret. Il ne peut y avoir que deux RAS par foyer fiscal.

Existe t-il un garanti du Capital ?

Un LEP ne peut pas vous coûter cher. L’État soutient le capital, qui est indépendant de l’institution financière.

Retraits et des dépôts à tout moment  ?

Oui, à tout moment. L’argent sera crédité sur votre compte courant le jour même ou le lendemain, au plus tard. Vous avez la possibilité de retirer des fonds dans une agence. Il n’y a aucune restriction quant au montant que vous pouvez retirer en une seule transaction.

Les taux d’intérêts ?

Le salaire du LEP est calculé à partir du Livret A indexé : il bénéficie automatiquement d’une prime d’un demi-point, contre un point auparavant. Ce taux, qui est de 1,25 % depuis le 1er août 2015, sera ajusté chaque année en raison de sa relation avec le livret A.

À partir du 1er janvier, les intérêts sont calculés selon la politique de paiement de deux semaines. Les montants augmentent tant qu’ils ont été investis pendant environ 15 mois complets. En d’autres termes, du premier du mois au quinzième (ou dernier) de ce mois. Par conséquent, si possible, il est préférable d’effectuer votre retrait le 1er février ou après (ou le 16 avril). En revanche, il est préférable de déposer avant ces dates limites. Les intérêts courus seront ajoutés aux paiements futurs.

À lire aussi : Quelle est l’utilité d’un tableau d’amortissement de prêt ?

Quelle est la réglementation fiscale ?

Les intérêts perçus sur le LEP ne contribuent pas à l’impôt sur le revenu ni à la sécurité sociale.

Où s’abonner ?

Dans la plupart des banques.

Le demi-point supplémentaire est indexé, contre une amélioration d’un point auparavant. Ce taux de 1,25 % est en place depuis le 1er août 2015 et fait l’objet d’une révision périodique car il est parallèle au taux du livret A.

À partir du 31 décembre, les intérêts sont calculés selon la règle des deux semaines. Les montants augmentent tant qu’ils ont été investis pendant environ 15 mois complets. En d’autres termes, du 1er au 15 du mois (ou du 16 janvier au 30 mars). Par conséquent, si cela est possible, il est préférable d’attendre le 1er janvier ou le 16 avril pour retirer son argent. En revanche, il est conseillé d’effectuer vos dépôts avant ces dates. La brochure sera ensuite rémunérée grâce aux intérêts crédités.